Catégories
Jeux

Jeux de semailles

Le Tricérata

par Vincent Lesbros
4 août 2020
Jeu de semailles

Le Tricérata est un nouveau jeu de semailles de la famille des Mancalas, comme l’Awélé, le Sérata, l’Adjito ou le Pallankuli. On dispose d’un terrain de jeu constitué de trous pouvant contenir des pierres. Les joueurs ou joueuses prennent des pierres et les sèment. Les règles et variantes multiples de ce type de jeux indiquent comment les joueurs peuvent prendre les pierres adverses. Le but de ces jeux étant en général de prendre le plus de pierres possible ou de conquérir des cases.

Ci-dessous, le lien vers la page pour jouer à différentes règles et variantes de Mancalas :

Jeu de Codjito, Awélé, Sérata, Wari et Pallankuli
Jeu de Codjito, Awélé, Sérata, Wari et Pallankuli

Particularités du Tricérata

Dans la plupart des Mancalas la trajectoire de la main effectuant les semailles est constante, ce n’est pas la cas au Tricérata : le joueur choisit son parcours. Le terrain de jeu du Tricérata original est triangulaire. Les cases ou trous sont triangulaires, la circulation d’une case à l’autre au cours des semailles ou pour la prise se fait en passant d’une case à sa voisine par un bord adjacent.
En général dans ces jeux deux joueurs s’affrontent. Au Tricérata on peut jouer seul, à 2, 3, 4… ou nombre quelconque de joueurs. En mode solitaire, on tente de minimiser le nombre de coups pour prendre l’ensemble des pierres, à plusieurs on tente de gagner le maximum de pierres.
Les règles sont simples, apprises en 2 minutes, et la terminaison du jeu est garantie. Contrairement à certains jeu, il n’y a pas de situation cyclique possible.

Jeu de Tricérata
Jeu de Tricérata

Règles du jeu

1° On décide de la taille du terrain, du nombre de joueurs et on creuse les cases en ajoutant au terrain triangulaire une case de gain pour chaque joueur, devant lui.

2° On choisit le nombre de pierres par case au départ : 1, 2 ou 3. Dans chaque case du terrain on distribue ce nombre de pierres. Pour un terrain de n lignes, il faut remplir les n² cases avec ce nombre de pierres.

3° On désigne le premier joueur ou la première joueuse.

4° Tour de jeu

  • a) S’il ne reste plus aucune pierre sur le terrain, la partie est terminée et chacun compte ses points. Le gagnant est le joueur qui compte le plus de pierres. En mode solitaire on inscrit le nombre de coups joués pour arriver à cette situation.
  • b) Le joueur choisit une case contenant au moins une pierre.
  • c) Il ramasse toutes les pierres de cette case dans la main.
  • d) Tant qu’il a au moins une pierre dans la main :
    • 1. Il choisit une case voisine par un bord.
    • 2. Il dépose une pierre de la main dans la case qui devient la référence, et retour au point d) pour égrener une à une toutes les pierres de sa main en circulant sur une trajectoire de son choix, à condition de ne passer d’une case à l’autre que par des cases adjacentes par un bord.
  • e) À la fin de ces semailles, si la case dans laquelle on vient de déposer la dernière pierre de la main n’était pas vide, elle contient à ce moment au moins deux pierres. On resème alors à partir de cette dernière case en retournant au point c).
  • f) Sinon, on observe les voisines de cette dernière case :
    • 1. Si au moins une voisine de la dernière case contient des pierres, le joueur choisit l’une d’elle (ou la seule), et prend toutes les pierres de cette case dans ses gains. Après cette prise, le tour passe au joueur suivant qui reprend en 4°.
    • 2. Si aucune voisine ne contient de pierre, le joueur suivant s’empare alors de la case de son choix, n’importe quelle case du terrain contenant au moins une pierre. Puis il cède lui aussi son tour au joueur qui le suit qui reprend en 4°.

Variante « Mort subite »

À plusieurs joueurs, on peut adopter la « mort subite » : Le premier joueur à déposer sa dernière pierre dans une case vide qui ne soit ni un bord ni un coin et dont toutes les voisines sont vides, lègue toutes les pierres restantes sur le terrain au joueur suivant et la partie est terminée.

Variantes sur la forme du terrain

La configuration originale est un terrain triangulaire, mais on peut jouer sur un terrain carré avec des cases carrées à quatre voisines, ou tout autre réseau de cases, régulier ou non, sans changer les règles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *