Catégories
Animation Instrument interactif Jeux Musique Pavages

Ian Snyder’s five stringed instrument

Un jeu d’enfant, l’instrument concocté par Ian Snyder est très simple et intuitif.

Un élastique et 6 punaises délimitent 5 cordes vibrantes.

La longueur des cordes correspond (à une transformation près) à la hauteur du son : comme en vrai, plus la corde est longue plus le son est grave et inversement, plus la corde est courte plus le son correspondant est aigu.

Pour faire sonner une corde, il suffit de l’attraper à la souris, de tirer dessus et de la relâcher. L’intensité du son produit est corrélé à la traction effectuée avant de relâcher : plus on tire, plus le son est fort.

En haut à gauche, le bouton « tuning » permet d’accorder l’instrument selon plusieurs gammes :

Un bout de commentaire dans le code correspondant :

// all – [1,1,1,1,1,1,1,1,1,1,1,1]
// penta – [1,0,1,0,1,0,0,1,0,1,0,0]
// hexa – [1,0,1,0,1,0,1,0,1,0,1,0]
// hepta – [1,0,1,0,1,1,0,1,0,1,0,1]
// octa – [1,1,0,1,1,0,1,1,0,1,1,0]
/* A BC D EF G
000000000000
1-1-1-1-1-1- > whole
–11–11–11 > augmented
11-1-1-1-1– > prometheus
-1-1–1-111- > blues
> 1–1-1-11-1- > diatonic
*/

Le code en vrai dans la fonction tuneMode() :

switch (tuning) {
		case 1:
		scale = [1,1,1,1,1,1,1,1,1,1,1,1];
		str = "12 tone";
		break;
		
		case 2:
		scale = [1,1,0,1,1,0,1,1,0,1,1,0];
		str = "8 tone";
		break;
		
		case 3:
		scale = [1,0,1,0,1,1,0,1,0,1,0,1];
		str = "7 tone";
		break;
		
		case 4:
		scale = [1,0,1,0,1,0,1,0,1,0,1,0];
		str = "6 tone (whole)";
		break;
		
		case 5:
		scale = [1,1,0,0,1,1,0,0,1,1,0,0];
		str = "6 tone (augmented)";
		break;
		
		case 6:
		scale = [1,1,0,1,0,1,0,1,0,1,0,0];
		str = "6 tone (prometheus)";
		break;
		
		case 7:
		scale = [0,1,0,1,0,0,1,0,1,1,1,0];
		str = "6 tone (blues)";
		break;
		
		case 8:
		scale = [1,0,0,1,0,1,0,1,1,0,1,0];
		str = "6 tone (diatonic)";
		break;
		
		case 9:
		scale = [1,0,1,0,1,0,0,1,0,1,0,0];
		str = "5 tone";
		break;
	}

On est toujours basé sur une échelle en 12 demi-tons, à moins de mettre le « tuning » à OFF.

On peut changer le timbre utilisé : il suffit de choisir le fichier d’échantillons à utiliser (en wav, mp3, etc…) disponible sur sa machine.

Par exemple, un son de corde de violoncelle : téléchargez

https://www.cyclonium.com/atelier/sons/Cello.wav

Ou encore un son produit par SoundPotatoes :

https://www.cyclonium.com/atelier/sons/Potato20200828_7b.mp3

Vous avez remarqué que les mouvements effectués à la souris sont répétés automatiquement, à intervalle de temps réguliers. En bas à gauche le bouton : SWARM permet de régler les répétitions des mouvements. Pas de répétition, ou 2, 4, 8, 16, 32 et 64 répétitions (tiens ! des puissances de deux).

Les répétitions des mouvements concernent là la fois le jeu sur les cordes et le déplacement des punaises.

Enfin, le bouton « Snapping » en haut à gauche montre que Ian s’est également intéressé aux grilles hexagonales. Si le « Snapping » est actif, les positions des punaises sont ajustées à la grille.

 

ianiselsewhere.com/fivestrings/(ouvre un nouvel onglet)

Catégories
Jeux

Jeux de semailles

Le Tricérata

par Vincent Lesbros
4 août 2020
Jeu de semailles

Le Tricérata est un nouveau jeu de semailles de la famille des Mancalas, comme l’Awélé, le Sérata, l’Adjito ou le Pallankuli. On dispose d’un terrain de jeu constitué de trous pouvant contenir des pierres. Les joueurs ou joueuses prennent des pierres et les sèment. Les règles et variantes multiples de ce type de jeux indiquent comment les joueurs peuvent prendre les pierres adverses. Le but de ces jeux étant en général de prendre le plus de pierres possible ou de conquérir des cases.

Ci-dessous, le lien vers la page pour jouer à différentes règles et variantes de Mancalas :

Jeu de Codjito, Awélé, Sérata, Wari et Pallankuli
Jeu de Codjito, Awélé, Sérata, Wari et Pallankuli

Particularités du Tricérata

Dans la plupart des Mancalas la trajectoire de la main effectuant les semailles est constante, ce n’est pas la cas au Tricérata : le joueur choisit son parcours. Le terrain de jeu du Tricérata original est triangulaire. Les cases ou trous sont triangulaires, la circulation d’une case à l’autre au cours des semailles ou pour la prise se fait en passant d’une case à sa voisine par un bord adjacent.
En général dans ces jeux deux joueurs s’affrontent. Au Tricérata on peut jouer seul, à 2, 3, 4… ou nombre quelconque de joueurs. En mode solitaire, on tente de minimiser le nombre de coups pour prendre l’ensemble des pierres, à plusieurs on tente de gagner le maximum de pierres.
Les règles sont simples, apprises en 2 minutes, et la terminaison du jeu est garantie. Contrairement à certains jeu, il n’y a pas de situation cyclique possible.

Jeu de Tricérata
Jeu de Tricérata

Catégories
Musique Synthèse sonore

Sound Potatoes

Sound Potatoes
Sound potatoes

Pour jouer, il suffit de tracer une patate sur l’écran avec la souris. La trajectoire de la souris est interprétée comme une corde élastique se déformant au cours du temps. Un mobile virtuel et invisible se déplace le long de la trajectoire en mouvement. La position du mobile dans l’espace est projeté sur deux axes et les valeurs obtenues forment directement les échantillons du signal sonore stéréo.

Le bouton central des patates permettent de rejouer le son. Les curseurs permettent de contrôler les paramètres de la synthèse. Par exemple, la vitesse du mobile modifie la hauteur du son perçu.

En dessous de l’espace de dessin, les boutons permettent d’enregistrer le son produit au format WAV.

On peut dessiner plusieurs patates sur la même page. S’il y en a trop, on peut supprimer les patate en faisant glisser le bouton central vers le bas hors de l’espace.
Actualisez la page pour repartir à 0.

Catégories
Base 2 Mathématiques

Apprendre la base deux

Base 2
Apprendre la base deux

Pour jouer, il suffit de cliquer sur l’écran et d’observer.
Les cellules similaires s’attirent et s’assemblent, les cellules différentes se repoussent.
Quand toutes les cellules sont différentes, les cellules se classent de gauche à droite, de la plus grosse à la plus petite, en laissant des trous pour les cellules manquantes : le nombre de clics que vous avez fait est alors écrit en base 2. Les cellules sont les 1 et les trous sont les 0.
Actualisez la page pour repartir à 0.