Catégories
Animation Graphisme Jeux Programmation

Constellations de Ian Snyder

Constellations est un jeu, un puzzle, inventé par Ian Snyder et programmé par lui-même en HTML 5 dans un « canvas » 2D.

Il s’agit de résoudre les puzzles en manipulant des élastiques accrochés à des punaises : pour le faire il suffit de reproduire le schéma linéaire des tensions, accroches et croisements proposé en haut de l’écran.

Le niveau que vous avez atteint est stocké dans le « localStorage » du navigateur de sorte que si vous revenez sur la page, les puzzles résolus ne seront proposés qu’en utilisant le bouton « back » en bas à gauche. Le bouton « skip » permet d’abandonner un puzzle pour s’attaquer au suivant.

Pour les sons, Ian Snyder utilise la bibliothèque « howler.js » (https://howlerjs.com/) développée par James Simpson. C’est dommage qu’il utilise une ancienne version de la bibliothèque, car les règles ont changé depuis 2018 : on ne peut plus utiliser l’API Audio avant que l’utilisateur n’ait interagit avec la page. Du coup, on risque de ne pas avoir de sons. (pour remédier au problème, il faut remplacer le fichier * howler.js v2.0.3 ) par le fichier * howler.js v2.2.0) Dans la console de développement sous Google Chrome (touche F12) on peut lire le message :

The AudioContext was not allowed to start. It must be resumed (or created) after a user gesture on the page. https://goo.gl/7K7WLu
setupAudioContext @ howler.js:2133

Références

Lien vers une version sonore : https://www.cyclonium.com/ianestailleurs/constellations/

Jouer à Constellations : http://ianiselsewhere.com/constellations/

Voir le site de Ian Snyder : http://iansnyder.games/

L’article de « Libération » sur le sujet : https://www.liberation.fr/futurs/2018/03/26/constellations-la-musique-de-l-elastique_1638964

Note pour les programmeurs JavaScript

À noter dans le code, au hasard des lignes, pour choisir un son au hasard parmi 9 disponibles, Ian Snyder utilise la formule compacte :

1+((Math.random()*9)|0)

au lieu d’un plus clasique 1+Math.floor(Math.random()*9)

L’explication est qu’en JavaScript, l’opérateur « | » (ou inclusif binaire) n’opère que sur des entiers. Le résultat de (Math.random()*9) est donc tronqué à sa partie entière avant de passer par le « ou » avec zéro, qui évidemment conserve les bits en l’état. L’écriture est plus courte et on évite un appel de fonction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *